• Allaiter ma puce à 100% n'a pas toujours été chose facile... Mais aujourd'hui je suis heureuse et fière de pouvoir dire que je nourri entièrement ma fille!
    Pas un seul biberon de lait artificiel depuis au moins 2 mois! Que du bonheur!

    J'avais beaucoup de mal à tirer mon lait au boulot, ma lactation a chuté, et oui les téterelles en plastiques ne valent pas la succion de ma petite puce... Non décidé
    Je commence par tester un galactogen, le fenugrec, mais rien pas d'amélioration... Le rythme de ma lactation de la journée est :
    6h30- TT; 7h45: TL-60ml; 8h30: TT; 12h: TL-75ml; 14h: TL-75ml; 16h30: TL-70ml; 18h30: TT; 20h30: TT; 23h30: TL-60ml donc un total de 350ml par jour de tiré, pas extraordinaire Déçu
    Je me renseigne un peu partout et trouve pas mal d'article et de témoignage concernant la dompéridone (substance utilisé contre les nausée)
    Ce médicament est uniquement sur ordonnance et "contre-indiqué" pendant l'alaitement d'aprés le Vidal...
    Oui mais le site de la CRAT dis le contraire...
    Je réussis à m'en procurer 2 boîte sur ordonnance pas par mon généraliste qui ne veut pas à cause du vidal, même avec mes infos imprimées...

    Depuis 1mois 1/2 en commençant à 9cp en 3fois par jour (3cp 3x/j) et aujourd'hui 4cp en 1 fois par jour mon rythme n'a rien à voir!
    Je dois tirer mon lait le matin pas pour que ma mere est suffisemment de réserve la journée mais parceque mes seins sont trop gonflé au réveil et qu'un seul lui suffit, donc faut que je vide l'autre!
    Le rythme d'aujourd'hui est 6h30: TT;7h30: TL-120ml; 8h30 TT; 11h: TL-130ml; 13h TL-120ml; 17h: TL-150ml; 20h: TT, 23h30: TL-120ml soit 640ml par jour environ! Sachant que la miss boit un bib de 150-180ml à 12h puis un autre à 16h j'ai au moins 250ml de trop à mettre au congel...
    Je me sens beaucoup mieux! moins angoissée pour ma puce qui continue de grandir et d'évoluer vitesse grand V.

    Et depuis peu on a commencé les compote et fait maison siouplé Cool
    Je suis finalement bien plus nature que je ne l'aurais pensé...


    votre commentaire
  • On retrouve notre petite routine et voilà qu'il faut passer au biberon pour la reprise du boulot Déçu.

    La puce à toujours eu au moins un biberon par semaine depuis notre retour de la maternité, avec depuis 2 mois un biberon tous les soirs.
    Oui mais la puce a grandit et a fait son choix en matière de tétines... Le sein de maman est bien mieux que les tétines en caoutchouc... Il s'agit bein de tétines puisque c'est mon lait dans les bib.
    Résultat le passage au biberon la journée s'avère plus difficile que je ne le pensais.

    1er jour de bib la journée:
    1er bib -> La miss boit 2-3 gorgées et hurle, reboit et hurle... et ça tout le loin du biberon
    2e bib  -> La miss boit mais met un temps fou à boire, 1h pour boire 90ml
    3e bib  -> aucune résistance c'était un bib de LA, mais a tout vomi apres la tt suivante

    2eme jour:
    1er bib  ->  C'est reparti pour les hurlement
    2e bib   -> Pas de résistance, mais boit en de temps
    3e bib  -> sans probleme

    A partir de là plus de problème si ce n'est que mademoiselle réclame comme au sein donc tte les 2h30-3h mais s'enfile 150ml donc regurgite un max.

    J'arrive à tirer 300ml par jour sur 3tt donc il cela fait un bib de LA par jour.
    J'espère que la miss va se réguler et surtout que je vais pouvoir tirer mon lait au boulot...

     

     



    votre commentaire
  • Au retour de la Bretadne, nous avons retrouvé notre train-train quotidien...
    et surtout le tire-lait. Celui que j'avais étant un Avent simple pompage, je me décide à louer un Medela symphonie double pompage celui que j'avais eu à l'hopital à mon arrivée et que j'avais trouvé génial.
    La puce étant à peu près calée à 1 tt toute les 2h, je tirais mon lait 1h apres la tt, mais bien sur la quantité de lait tiré n'éxédait pas 30ml...Avec le lait tiré, je remplace à peu près un bib de lait artificiel(LA) sur 2 en bib de mon lait (LM).

    Au bout d'une semaine la miss ne réclame plus apres chaque tt, et quand elle ne réclame pas je ne lui propose pas, on arrive ainsi à diminuer les compléments, et comme je continus le tire-lait les compléments qu'elle réclame encore sont des biberons de LM, elle retrouve donc mon lait exclusivement.
    Une semaine plus tard en continuant à diminuer les complément, on arrive à les supprimer et plus de tire-lait!
    Nous avons réussis à revenir à l'allaitement exclusif! Je veux quand même que le papa donne 1 biberon par jour, et de mon lait tant qu'à faire, donc comme la miss prend la derniere tt vers 22h puis est partie pour sa nuit, je tire mon lait vers 00h-00h30 pour le lendemain.
    Ainsi j'arrive à tirer environ 80ml, que le papa lui donne le lendemain que je complète avec le sein.

    J'ai tout de même toujours l'angoisse de l'affamer Déçu
    Les couches sont bien mouillée et elle a des selles 1fois par jour ou plutot tous les 2jours qui correspondent bien aux selles d'allaitement (jaune ocre grumeleuses) mais seul le rdv chez le médecin d'aujourd'hui me dira si la miss profite vraiment comme il faut de mon lait, même si malgrés tout elle ne semble pas dépérir.


    votre commentaire
  • La vie nous réserve souvent des surprises...
    Dés le lendemain de la naissance de notre puce, des crevasses apparaissent et rendent le TT de plus en plus douloureuses.
    La montée de lait le mardi suivant n'arrange rien, ma puce à beaucoup de mal à bien prendre le sein gauche...
    Je rentre à la maison le jeudi 26 mars, et la montée de lait est à son maximum, ma puce ne peut même plus toucher mon sein gauche tellement c'est douloureux... Pourtant je dois à tout prix éviter l'engorgement... je ne lui donne alors que le sein droit et tire mon lait sur le gauche. Mais malgrés la crème les crevasses ne guérissent pas, j'ai de plus en plus mal, et l'arrivée de la tt m'angoisse de plus en plus.


    A la clinique, une auxiliaire de puériculture m'avait dit que les bout de sein ne changeaient rien pour les crevasses, je n'avais donc pas tenté jusqu'ici... Le jeudi soir je me décide à quand même essayer, et là ce fut un gros soulagement! la puce peut têter mon sein gauche qu'elle ne pouvait même plus éfleurer! Cette tétine ne semble pas du tout la déranger, elle la prend sans problème.
    Je continus donc les bout de sein et la crème à chaque tt sur chaque sein.

    10 jours plus tard, plus de crevasses et la puce peut de nouveau reprendre mon sein sans intermédiaire en plastique! L'allaitement au naturel tel que je l'ai toujours rêvé se passe à merveille. Mais voilà le 19 avril, je suis hospitalisée en urgence et sous divers médicaments dont la morphine... Impossible donc de donner mon lait à ma puce, 2 choix s'offrent à moi, soit je tire mon lait et le jette le temps de mon hospitalisation, soit je prends un traitement pour arrêter l'allaitement.
    Après tant de difficultés pour mettre en place l'allaitement avec ma puce, la sevrer si brutalement m'est impensable, je vais donc tirer mon lait et le jeter pour entretenir la lactation.
    Là encore, des difficultés s'annoncent, je n'arrive à tirer que 10 voir 20ml par sein à chaque fois... Je suis à jeun pendant 5 jours, ni nourriture, ni eau! la lactation est loin de s'arranger, je suis dans un tel état que je trouve difficilement la motivation pour tirer mon lait et mes seins dégonflent Déçu
    La seule pensée de retrouver ma puce contre moi à la sortie de l'hôpital m'aide à m'accrocher et tirer ce que je peux, même si ce n'est que 20ml.
    le jeudi 23 avril, on me permet de reboire et remanger très léger, de jour en jour mon état s'améliore, et j'arrive à tirer jusqu'à presque 200ml par jour.

    Je suis opérée le mardi 28 avril, complètement dans les choux je ne tire donc rien, et le mercredi matin, mes seins sont gonflés et le lait coule tout seul, cela me rassure, j'ai encore du lait Sourire

    Je rentre à la maison le jeudi 30 avril et je peux reprendre l'allaitement immédiatement, le seul antibio que j'ai depuis les dernieres 48h est compatible avec l'allaitement.
    Je retrouve enfin ma puce après 12 jours à ne la voir que 10min à 1h par jour, elle réclame à manger et je lui propose donc mon sein, et là elle retrouve très vite le chemin!
    Depuis malheureusement le sein ne la cale plus, le débit est trop lent, je dois donc compléter chaque tt par 50ml de lait artificiel, mais nous avons pu garder le plaisirs d'être l'une contre l'autre Sourire

     


     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique